Le Blog
du Vignoble KLUR

Séjour vert dans l'Alsace vigneronne

index"En arrivant au petit village alsacien de Katzenthal, littéralement « val aux chats », on est directement frappé par l’aspect pittoresque de l’endroit, avec ses maisons colorées, ses collines garnies de vignes. C’est là que Francine et Clément Klur – mariés depuis trente ans – s’occupent de leur petit domaine viticole de 7 hectares produisant 40.000 bouteilles de vin bio par an. Il faut dire que chez les Klur, le raisin est une tradition qui perdure depuis… le XVIIe siècle.

 

Depuis plusieurs années, la viticulture n’est cependant plus la seule activité de ce couple. Au cœur de leur domaine viticole, ils accueillent désormais des hôtes de passage, que ce soit pour y loger quelques nuits ou tout simplement pour déguster leur vin avec une sélection de produits locaux. « Tout ça s’est fait assez naturellement. On avait l’espace, mon épouse aime décorer et moi je suis plutôt bricoleur, confie Clément Klur en présentant leur « bistro », espace de dégustation et de convivialité à la décoration joliment étudiée. De plus, nous répondons aussi à une demande. L’Alsace attire énormément pour ses vins et sa gastronomie. Les Belges qui passent par chez nous sont justement souvent de très fins gourmets ! », ajoute le vigneron avec un large sourire.

Valeurs écologiques

Au-delà de l’expérience gourmande, la particularité des Klur est qu’ils proposent un « séjour écologique » à leurs hôtes. Piscine naturelle, toiture végétalisée, produits d’entretien écologiques, dégustations bio, tri des déchets… : tout est réfléchi pour rester cohérent avec leurs valeurs. « En tant que vignerons, notre rapport à la nature est influencé par notre métier. Il nous force à rester humbles face à elle. C’est simple : on peut bichonner tant qu’on veut nos vignes puis tout perdre du jour au lendemain à cause d’une violente grêle », explique Francine Klur.

Pour permettre une expérience optimale, le couple a décidé d’imposer un temps de séjour minimal de trois jours. Une contrainte qui rencontre son public, dixit Francine Klur. D’autant que, selon elle, les habitudes des touristes ont changé avec les années. « Avant, ils étaient surtout de passage. Ils achetaient leurs bouteilles de vin et repartaient. Maintenant, ils sont nombreux à rester plus longtemps, à vouloir découvrir la région. »

En Alsace, une chose est en tout cas sûre : la réputation d’accueil des vignerons n’est plus à faire. Et comme l’annonce l’écriteau « chat gentil » cloué sur la barrière à l’entrée du domaine Klur, ceux-ci ne dérogent pas à la règle. Un clin d’œil au nom du village mais aussi « en opposition aux “chiens méchants” que l’on lit trop souvent », plaisante Francine Klur.

Et puis, surtout, c’est une invitation à ouvrir cette barrière, pour se retrouver nez à nez avec la nature luxuriante mais maîtrisée de la cour intérieure de ce vignoble « vert »…

Save

Save

Save

Mots-clés: tourisme, , alsace,, belges, , écologie,

Vignoble Klur sur Facebook Vignoble Klur sur Twitter Vignoble Klur sur Youtube Vignoble Klur sur Pinterest Vignoble Klur sur Google+